Nourrir en cas de catastrophes naturelles et humanitaires

aideurgence001.jpg

Ceux qui ont faim subissent la guerre et les aléas climatiques. C’est le quotidien inhumain pour près de 44 millions de personnes en République Démocratique du Congo (RDC), au Sud Soudan et au Yémen. 

Selon l’ONU, « La pire crise humanitaire au monde depuis la Seconde Guerre mondiale » est le résultat de guerres civiles et de crises politiques multiples et persistantes.  

Cette année, Stop Hunger a consacré plus de 380 000 dollars US à l’aide d’urgence du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies, contribuant à un jour de repas pour 786 000 personnes.

Parce que la nourriture est, et restera, au centre de ces crises humanitaires et climatiques, Stop Hunger mobilise un fonds d’urgence, avec l’objectif de fournir rapidement une aide alimentaire vitale aux survivants ou aux populations en détresse : distribution de coupons alimentaires ou d’aliments de première nécessité (biscuits énergétiques, riz, légumineuses, huile…).

box-FR-aideurg.png